Qu'est-ce qu'une famille ?



Certains sujets sont plus faciles à aborder que d’autres. Comment expliquer ce qu’est la famille à nos enfants et établir une relation de confiance pour une meilleure communication familiale ? Comment rassurer nos enfants sur leur place au sein de la famille ?


Expliquer la famille


Vos enfants ont probablement une idée de la famille, idée qui va évoluer tout au long de leur vie. Pour aborder ce sujet, pourquoi ne pas simplement leur poser la question : « c’est quoi pour toi une famille ? »

Écoutez leur réponse, pour les plus petits, elle sera peut-être confuse et c’est normal. S’ils éprouvent des difficultés à exprimer leur définition de la famille, donnez leurs quelques pistes. Il existe ce que l’on appelle un lien de parenté ou lien de sang : père, mère, frères, sœurs, grands-parents, tantes, oncles, etc. Donnez leurs quelques exemples et laissez-les compléter.

Ce n’est pas l’unique définition, un enfant adopté fait tout autant partie de la famille tout comme un parent unique (famille monoparentale) forme aussi une famille, car celle-ci est avant tout un lien d’amour.

De même, lors d’un remariage, la composition de la famille évolue, on parle alors de famille recomposée ou élargie. Quel que soit leur âge, les enfants peuvent peiner à se remettre de la séparation de leurs parents. Ils ont parfois l’impression qu’ils sont la raison de cette situation. Parlez-en régulièrement avec eux et sans les interrompre. Abordez cela sous l’angle des émotions : « que ressens-tu lorsque papa n’est pas là ? Est-ce que tu as peur ? Est-ce que tu as de la peine ? ».

Bien souvent, ils ont juste besoin d’être rassurés par de simples phrases telles que « ce n’est pas ta faute. Nous sommes tes parents pour la vie et nous t’aimerons toujours ».

Si la situation le permet, il est toujours bon pour l’enfant qu’il puisse voir régulièrement le parent avec qui il ne vit pas pour maintenir le lien.

En bref, la famille est un refuge dans lequel chacun doit se sentir en sécurité et qui permet d’affronter toutes les difficultés de la vie grâce au soutien moral et émotionnel que les membres peuvent apporter.


Les disputes entre enfants


Vos enfants se disputent souvent entre eux ? Vous avez parfois la sensation qu’ils se détestent ? Les disputes sont pourtant tout à fait normales entre membres de la famille et en particulier au sein d’une fratrie. Chaque enfant à une personnalité et des goûts différents, la différence d’âge entre eux peut aussi entrainer des disputes fréquentes. N’oubliez pas que vos enfants cohabitent dans la même maison (ou appartement) et souvent dans une même chambre, il arrive alors qu’ils soient tantôt meilleurs amis du monde, tantôt pires ennemis…

Cependant, se disputer ne veut pas dire se bagarrer ou se détester, bien souvent, il s’agit simplement d’un désaccord sur un sujet.

Lorsque de telles disputes interviennent, il est important que chaque enfant puisse exprimer son ressenti. L’écoute est votre meilleur allié, car leur apprendre à écouter est le premier pas vers un respect des sentiments de l’autre et permet d’amener à une paix durable.

Pour les plus âgés si ces disputes sont fréquentes, cela peut être le résultat d’un mal être plus profond comme un sentiment d’injustice ou de jalousie envers un petit frère ou une petite sœur. Choisissez un moment adéquat pour en parler avec eux, attendez par exemple que la dispute se tasse et parlez-en seul à seul avec votre enfant afin qu’il se sente pleinement écouté et valorisé.


Les disputes entre parents et enfants


Vous avez une bonne raison de vous mettre en colère, votre enfant s’est mis en danger et la peur a pris le dessus sur vos émotions. Seulement, vos enfants ne comprennent pas toujours votre réaction. Lorsqu’ils sont très jeunes, expliquez-leur la raison de votre colère, la peur que vous avez ressentie face au danger et la raison pour laquelle ils ne doivent plus jamais agir de la sorte. Plus les enfants grandissent et plus ils prennent du recul sur leurs parents et leurs imperfections : fatigue, irritabilité après une longue journée… Cela ne les empêchera pas de vous aimer, au contraire, ils vont apprendre à se détacher de votre image, à se faire leur propre avis, mais aussi à écouter et faire entendre leur voix.

L’autre raison qui pousse à une dispute avec vos enfants est peut-être l’idée d’avoir un enfant parfait. Lorsque votre enfant n’agit pas de la manière dont vous aimeriez ou dont vous l’aviez imaginé. C’est évident, aucun enfant n’est parfait, ils ont tous une personnalité et des envies différentes qu’il faut prendre en compte. Cependant, faire le deuil de l’image de cet enfant parfait peut être difficile, mais est essentiel à la bonne entente familiale. Votre enfant à des qualités et des défauts, c’est ce qui le rend unique.

Ouvrez le dialogue lors d’un moment calme en dehors de toute dispute et laissez-les exprimer ce qu’ils ressentent. Par exemple : « j’ai remarqué que tu ne voulais plus aller à l’athlétisme ces derniers temps, est-ce que tu veux m’en parler ? » ou encore « tu as de mauvaises notes à l’école en ce moment, est-ce qu’il y a un problème dont tu veux me parler ? Est-ce que tu aimerais qu’on retravaille une leçon ensemble ? », etc.


4 vues0 commentaire