• Marie

ENIEME ARTICLE SUR LES ECRANS ET LES ENFANTS

Mis à jour : 26 nov. 2020


Les enfants et les écrans, dire que nous n'en entendons pas parler, oh que si !

C'est un sujet repris d'ailleurs par les médias assez régulièrement. Mais il est aussi important de pouvoir se baser sur des chiffres, pour mieux comprendre.


Fin 2019, sortait "La Fabrique du Crétin Digital" de Michel Desmurget. Je n'ai pas encore trouvé le temps de le lire (malgré 2 confinements... ), mais il m'attend bien sagement dans ma bibliothèque. Je ne manquerai pas de vous en parler une fois fait. Mais ce que l'on peut y lire en 4ème de couverture est assez parlant. Les chiffres sont "occidentaux". A partir de 2 ans , 3 heures par jour. Entre 8 et 12, 4h45. Entre 13 et 18 ans, 6h45... Et les conséquences, bien que non observables aujourd'hui, mais sur le long terme. Une étude est sortie, il y a quelques jours. Et bien, oui ça me fait peur . On parle beaucoup de pollution, de cancers, mais ce problème est bien réel.



Alors, oui, la télévision ou les jeux vidéos sont de très bonnes babysitters et nous permettent de souffler. Mais pourquoi ne pas trouver d'autres alternatives et tenter de proposer à nos enfants de passer du temps sur autres choses ! Et ce dès le plus jeune âge.


L'écriture ou plutôt la correspondance. Ne pas recopier ses parents qui envoient nombre de SMS et de mails à longueur de temps (Maman, tu es toujours sur ton téléphone ... )

Ecrire à sa grand mère est très bien, mais pourquoi ne pas tenter d'écrire à un ami imaginaire, qui vous répondra. Je l'ai testé, il y a peu, et je peux vous dire que cela prend un certain temps aux enfants. Sans compter l'enthousiasme de trouver la lettre dans la boite aux lettres.


Autre idée qui rend l'écran télévisé différent : proposer une soirée cinéma. Bien évidemment en fonction de nos disponibilités ( AIKA vous y aidera) . Choisir ensemble un film pour tous, aménager le lieux avec des plaids ou autre, préparer un diner différent avec pop-corn ou glace à la fin.

Il s'agira alors d'un moment passé ensemble et non plus de passivité devant l'écran.


Il serait difficile à notre époque de vivre complètement sans écran (n'est ce pas dit la maman qui développe une application sur smartphone ,et tient un blog). Ils font partie de notre quotidien. Mais comme toute chose, l'apprentissage, la modération et l'échange permettent d'en faire un outil autour duquel construire et imaginer.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout