Et le Père Noël, il existe vraiment ?



C'est la question que se posent bon nombre de parents : Comment aborder le sujet du Père Noël avec son enfant ?


L'âge de la raison

Il n'y a pas vraiment d'âge pour découvrir que le Père Noël n'existe pas, mais l'âge de la raison, où l'enfant commence à comprendre et dissocier l'imaginaire du réel arrive vers 6 ans.


Aborder les choses en douceur.

On peut présenter l'histoire comme un mythe plein de poésie. On peut lui raconter l'histoire du Père Noël comme on raconterait un conte, en y ajoutant plein de détails. Le but n'étant pas de la rendre crédible, bien au contraire, mais de lui raconter une histoire qui le fait rêver.


S'il nous questionne sur son existence, c'est qu'il en doute lui-même.

Au lieu de lui répondre directement, on peut lui retourner la question : "Et toi, tu en penses quoi ? ". On accueille sa réaction, et on essaie de le faire parler pour comprendre ce qu'il a dans la tête. Vous pouvez aussi lui demander son avis sur le traineau volant, la maison au Pôle Nord, le fait qu'il passe par la cheminée... Il pourra ainsi en tirer lui-même ses propres conclusions


Il veut entendre une réponse claire.

Dans ce cas là, inutile de mentir. Vous pouvez lui répondre que le Père Noël existe pour tous ceux qui y croient. Que vous aussi, étant petit(e), vous y avez cru. Et qu'il est libre de choisir s'il veut continuer à y croire ou non. S'il comprend maintenant qu'il n'existe pas, félicitez et encouragez-le à se réjouir de grandir.


Mon enfant me reproche de lui avoir menti.

Tout d'abord, il n'y a pas de culpabilité à ressentir pour le parent. Ce n'est pas un mensonge mais un mythe. Parler du Père Noël à ses enfants, c'est d'abord perpétuer une tradition. Une tradition qui s’appuie par ailleurs sur la vraie histoire d’un certain Nicolas qui offrait des cadeaux aux enfants pauvres. Des cadeaux qui ne doivent cependant pas être mérités ni faire l'objet de chantage. C’est une façon métaphorique « magique » pour les parents de leur offrir du rêve et les cadeaux qu’ils désirent. On peut lui expliquer que c'est un joli conte qui se transmet de génération en génération mais que ce n'est pas la réalité.


Rassurez votre enfant.

Dites-lui que s'il ne croit plus au Père Noël, ça ne veut pas dire plus de cadeaux sous le sapin ! Ça l'aidera sûrement à surmonter la déception face à la réalité, et l'aidera à relativiser.


Le club des grands.

Maintenant que votre enfant connait la vérité, vous pouvez l'accueillir dans le "Club des grands" qui connaissent le secret, il est dans la confidence. C'est une façon de le valoriser. Maintenant qu'il est grand, il peut lui aussi préparer des cadeaux pour ses proches. Ça développe aussi sa notion de générosité.

3 vues0 commentaire